Programme

Hab’Alim, Habitats et sources alimentaires pour la faune auxiliaire des cultures sous abris et d’extérieur. Projet n°19AIP5901 financé par le CasDar

Session thématique #01
Ressources biotiques et abiotiques : utilisation et préservation pour une gestion agroécologique des cultures en milieu ouvert et sous abri
Illustration de la communication
Poster

Co-auteurs : Ange Lhoste Drouineau 1, Marie-Anne Joussemet 2, Nicolas Desneux 3, Benjamin Gard 4, Jérôme Lambion 5 

La protection biologique intégrée des plantes, qu’elle soit réalisée par des lâchers ou par la conservation des auxiliaires de culture, ne peut être efficace que si ces derniers se maintiennent durablement dans les zones de culture.

Dans ce but, le projet Hab’Alim vise à identifier et à mettre au point les solutions d’habitats naturels et de sources alimentaires pour des prédateurs et des parasitoïdes de plusieurs ravageurs des productions végétales sous serre et d’extérieur. L’intérêt d’apport de pollens et de proies, d’utilisation de plantes ressources, de matériaux naturels en tant qu’habitat, sera évalué tant sur les arthropodes entomophages que phytophages. Les relations trophiques parfois complexes seront prises en compte.

Pour cela, les organismes auxiliaires comme les ravageurs seront identifiés et leurs régimes alimentaires seront caractérisés. In fine, des combinaisons pertinentes de solutions d’habitats et d’alimentation dans des stratégies de protection intégrée seront validées pour assurer un transfert vers les exploitations. Les cultures étudiées sont la rose sous serre et de jardin, l'aubergine et la fraise.

Ainsi, ce projet doit permettre d'améliorer la protection de cultures horticoles et maraîchères, et d’assurer la viabilité économique des exploitations des filières concernées. Les principaux résultats recherchés sont réduire le coût de la protection et l’indice de fréquence de traitement des parcelles, construire des itinéraires techniques innovants utilisant des plantes et des matériaux refuges, des plantes à pollen et nectar et/ou des aliments complémentaires d’origine végétale comme animale. Les valorisations attendues sont la reconnaissance et l’attractivité des métiers de la production végétale, la biodiversité fonctionnelle au service d’agro-systèmes à forte valeur ajoutée. 

1 ASTREDHOR Méditerranée Scradh, 727 avenue Alfred Décugis, 83400 Hyères, France
2 ASTREDHOR Est horticole, 28 rue du Chêne, 88700 Roville-aux-Chênes, France 
3 INRAE Provence Alpes Côte d’Azur, Agroparc, 84914 Avignon Cedex 9, France 
4 Centre Technique Interprofessionnel des Fruits et Légumes, 22 rue Bergère, 75009 Paris, France 
5 Groupe de Recherche en Agriculture Biologique, 255 chemin de la Castelette, 84911 Avignon, France